(Ouagadougou, 22 octobre 2019). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a quitté Ouagadougou ce matin pour Sotchi où il participera, les 23 et 24 octobre 2019, au premier Sommet et au Forum économique « Russie-Afrique » pour la paix, la sécurité et le développement.

Ces rencontres se tiennent sous la co-présidence du président russe, Vladimir Poutine, et du président égyptien, Abdel Fattah Al-Sisi, président en exercice de l’Union africaine. Elles ouvrent une nouvelle ère dans les relations entre la Russie et le continent africain.

Au cours de son séjour, le chef de l’Etat, président en exercice du G5 Sahel, va participer à une séance de travail avec le président russe, en présence des chefs d’Etat africains, présidents en exercice et dirigeants des organes exécutifs de l’Union africaine, et des organisations africaines régionales.

Roch Marc Christian Kaboré échangera par ailleurs avec les autorités russes et des partenaires au développement.

Au-delà des relations politiques historiques avec l’Afrique, la Russie a fortement aidé le continent Africain dans le domaine de l’enseignement. On estime à quelque 25 000 le nombre d’africains qui ont bénéficié de formations dans les universités et collèges techniques soviétiques, dans des domaines multiples. Au Burkina Faso, ce sont 3500 personnes qui ont bénéficié de ces formations de haut niveau.

Sources : Direction de la communication de la présidence du Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 3 =