Attaque terroriste Burkina contre le député-maire de Djibo : L’ambassade de France au Burkina « condamne »

L’ambassade de France condamne  l’attaque terroriste qui a coûté la vie, dimanche 3 novembre, au député-maire de Djibo, M. Oumarou Dicko, et ses  compagnons de route.

L’ambassade de France transmet ses plus sincères condoléances aux familles des victimes, aux habitants de Djibo, à l’ensemble des maires du Burkina Faso, aux députés de l’Assemblée nationale burkinabè et à la nation tout entière, durement frappée par le lâche assassinat d’un de ses représentants.

La France demeure pleinement aux côtés du peuple et des autorités burkinabè dans leur combat contre l’obscurantisme

Anne KABORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =