Congo-Brazzaville : Décès de l’opposant Guy-Brice Parfait Kolelas des suites du Covid-19

L’opposant congolais Guy-Brice Parfait Kolelas, principal rival de Denis Sassou N’guesso à la présidentielle qui s’est tenue le dimanche 21 mars 2021 au Congo-Brazzaville, est décédé des suites du Covid-19 lors de son évacuation sanitaire vers la France. En rappel, quelque 2,5 millions d’électeurs étaient appelés à choisir l’un des 7 candidats, dont le président sortant Denis Sassou N’guesso qui espère être réélu dès le premier tour.

« Guy-Brice Parfait Kolelas est décédé dans l’avion médicalisé qui était venu le chercher à Brazzaville dimanche après-midi ». L’opposant avait été testé positif au Covid-19 vendredi après-midi, et n’avait pu animer son dernier meeting de campagne à Brazzaville. A quelques heures du scrutin, il avait publié une vidéo dans laquelle il affirmait «se battre contre la mort » : «Mes chers compatriotes, je me bats contre la mort, mais cependant, je vous demande de vous lever. Allez voter », avait dit Guy-Brice Parfait Kolelas.

Opposant historique, Guy-Brice Parfait Kolelas, 60 ans, est apparu cette année comme le seul vrai rival du président sortant Sassou Nguesso, au pouvoir depuis 36 ans.

L’homme de 61 ans a été testé positif au coronavirus vendredi, dernier jour de la campagne électorale.

Il était diabétique et faisait partie des six candidats qui se présentaient contre le président Sassou Nguesso, âgé de 77 ans.

Guy Brice Parfait Kolelas, l’un des principaux prétendants à la course à la présidence du Congo-Brazzaville, est décédé dimanche après avoir été gravement malade du Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 9 =